Thérapie - Notes de février 2015

Des photographes

Univers impitoyable......de ceux qui appuient sur le bouton...

Le mythographe

Espèce la plus répandue dans l'écosystème déséquilibré et encore un peu sauvage de la photographie où on emploie des appareils photo qui coûtent moins cher qu'une Dacia toute option.

Le milfographe

Rien à voir avec le millefeuille, malgré son penchant pour la crème pâtissière.

Le schizographe

Se manifeste par une perte de contact avec la réalité. Son partenaire artistique, la schizodèle, reste une espèce encore assez commune, lorsqu'elle s'exprime hors de son environnement social habituel.

Le cleptographe

Prend des photos et les garde pour lui tout seul.

Le calimerographe

Victime d'une grande injustice trop injuste, il reste incompris de la populace bienveillante et frileuse.

Le précographe

Il a déjà terminé de faire ses photos, et tu n'as rien senti.

Le technographe "pro"

N'a pas un seul pète ni aucune raillure sur son matos de tueur à gage, balance des termes d'expert qui font comprendre au Petit Robert qu'il restera petit toute sa vie, fais bien sentir à ses paires (les autres photographes, ne vous méprenez pas) qu'ils ne sont que des putains d'amateurs bouseux et incultes, et fera comprendre à certaines candidates téméraires, non sans une pointe de tact, qu'il ne faut quand même pas rêver, son bol beauté il ne le sort pas pour n'importe qui.

Des modèles

...de celles qui aiment quand ça fait clic-clac (je ne parle pas du canapé multi-fonctions judicieusement placé dans le salon)...

La lapinèle

Tu crois l'avoir attrapée, mais elle t'échappe à la dernière minute, alors que la casserole est déjà sur le feu, et que les convives trépignent à table.

La Canon, Nikon ni modèle

Tu me prends pour qui, petit bouffon?

La fricadèle

Moi, j'accepte que les collabs où qu'on me donne des sous, et qu'on me paie d'avance le ticket de bus.

La cheapendèle

Ouh! Ça pique les yeux.

L'infidèle

Quoi?!! elle a osé shooter avec ce gros nase?!?

L'hirondèle

Ne fera pas le printemps, ni du nu, ni du pornographique d'ailleurs, et on l'en remercie.

La sinusoïdèle

Elle aussi, elle oscille...Un jour, elle veut envoyer du pâté, le lendemain, elle veut tout plaquer. Un jour ça va envoyer du lourd, puis juste après elle veut arrêter parce ce monde de la photo devient du grand n'importe quoi. Un jour, elle veut envoyer du gravier (ah ouai, trop grave!) puis 3 jours plus tard, elle décide d'arrêter sa carrière (gravier...carrière...vous suivez mes blagues?).

La trotrobèle

Tu n'ose pas la contacter, tu Like timidement ses posts en espérant qu'elle te remarque. Mais ne rêve pas petit scarabée, si tu ne lui demandes pas directement, tu n'auras jamais la chance de te prendre un vent (accompagné habituellement du traditionnel mais non moins très personnel trio "petit bisous-clin d'œil-sans rancune"). ...Et puis il y a tout les autres...fort heureusement.