La séance photo, un acte d'amour?

Les premières minutes, on se jauge, on n'est pas très assuré, on n'est pas très bon. On tâtonne, on cherche le bon angle d'attaque, on guette la moindre réaction de l'autre, on corrige le tir.

Après quelques instants, on finit par se trouver mutuellement, et on se donne à l'autre, on l'écoute, on s'adapte, on se fond, avec pour but ultime la satisfaction, et parfois aussi, l'espoir d'un recommencement. Plus rien d'autre n'existe autour.

Dans cette rencontre, on se réalise grâce à l'autre, et on projette déjà le fruit de ces interactions avec fierté.

Une fois terminée, on remballe, on se rhabille, on se dit qu'on se tient au courant, et chacun repart chez soi...vidé.