Autopsie d'un shoot - Part IV

► La FINITION


On arrive ici à la touche finale du projet, après que tout se soit déroulé comme il faut, que le shoot a bien eu lieu. La post-production peut se faire selon deux cibles:

  • Les photos sont pour vous
  • Les photos sont pour votre "client"

Dans le premier cas, il n'y a rien à dire de particulier, puisque vous êtes à la fois le demandeur et le réalisateur du projet. Soyez en accord avec vous-même, respectez vos propres engagements et tout ira bien. Si en revanche vous avez monté ce projet pour en livrer la production, alors votre engagement sera plus important et le respect des délais sera vraisemblablement un élément important.

La sélection

Dans un premier temps, faites une première passe sur les photographies produites, retirer les erreurs, les flous, les yeux fermés, les photos irrattrapables...Marquez les photos qui restent et qui vous semble bonnes à proposer. Inutile de garder des doublons, ne marquez que celles qui valent le coup, ça facilitera ensuite le choix. Dès que la sélection est terminée, présentez-la à votre modèle ou votre client. Pour cela aussi, plusieurs méthodes sont possibles, selon que vous avez ou non la possibilité de présenter directement le fruit de votre travail (tout au moins les bourgeons). Une galerie virtuelle, hébergée sur votre site, avec un accès par mot de passe (ou par une adresse inconnue et introuvable par tout quidam), sera une solution rapide qui permettra la seconde sélection en parallèle. Une autre possibilité est de venir présenter vous-même ce travail avec un ordinateur portable ou une tablette. Je privilégierais plutôt la première option qui laisse bien plus d'autonomie et de temps de réflexion à chacun.

Les retouches

Pour cette partie, j'avoue ne pas avoir à dire grand chose. Impossible de généraliser, chacun ayant sa touche, et chaque séance ayant son style. De même, les retouches peuvent aller très loin et nécessiter bien plus que de simples ajustements ou effets de style.

La livraison

Premier point important: respectez vos engagements (ou les termes du contrat). Que ce soit sur le volume, les délais, la qualité, la variété, ne faites pas de faux pas. Selon les termes du contrat (en a-t-on déjà parlé?), votre production sera livrée sur un support spécifique, à une date précise, avec un format et une résolution suffisante ou nécessaire pour l'utilisation qui en sera faite. Pour faire au plus simple et au plus pratique, je privilégie de nouveau la méthode "online" avec des photos livrées sur un serveur et accessible uniquement à votre modèle (ou client). Éventuellement, générez vos photos dans plusieurs résolutions et plusieurs densités, afin qu'elle soient à la fois utilisables pour le web et pour le papier. Assurez-vous que les destinataires ont réussi à tout récupérer, et faites-le confirmer. Si vous devez livrer votre production sur un support physique (CD, DVD, clé USB), suivez ces principes de génération des fichiers, et surtout, assurez-vous que le support physique est livré avec succès (par vous-même ou par un service de livraison/coursier/la Poste).

I. Recherche - II. Planification - III. Réalisation - IV. Finition