Autopsie d'un shoot - Part II

► La planification


Voyons un peu ici comment planifier, prévoir, organiser ce qu'il faut pour réussir un shoot et éviter le plus possible de mauvaises surprises.

Shoot de saison & Shoot d'intérieur

Habituellement plus facile à organiser, les shoots en extérieur sont à privilégier au début. Pas de problème de réservation, de visites approfondies, de graissages de pattes, etc. La seule contrainte, vous vous en doutez, est le bon vouloir du ciel à vous épargner de la pluie. Sauf, effectivement si vous prévoyez une séance t-shirt mouillé ou dans le genre (ce qui peut aussi être du meilleur effet, et très original). Le soleil sera votre ami, et parfois, les nuages seront votre assistant lumière. En effet, un ciel légèrement voilé atténuera l'éclairage direct et parfois dur du soleil. Si aucun nuage ne décide de vous assister, alors planifiez votre travail en début de journée ou en fin d'après midi (en été) pour avoir une lumière basse voire rasante, plus chaude, qui servira parfaitement lors de semi-contre-jours. Pour les autres saisons, je vous laisse tester. Une fois le type de lumière que vous aurez sélectionné, il faut vous atteler au lieu du shoot (extérieur, je le rappelle pour ceux qui seraient déjà perdus). Comme décrit dans la première partie, choisissez bien le décor. En extérieur, évitez les lieux trashs et dangereux si le thème ne l'est pas. A l'occasion, comme pour l'inspiration et la recherche, pensez à regarder le travail des autres, les lieux où ils ont shooté. Si vous avez choisit de shooter en intérieur, là, il faudra demander autour de vous qui peut vous mettre à disposition une pièce, un hangar, une piscine, un garage. Faites savoir autour de vous que vous êtes passés en mode "recherche active". Le bouche-à-oreille fonctionne parfois très bien. Lorsque vous évaluerez ces lieux, gardez en permanence à l'esprit qu'il y a 3 éléments à privilégier:

  1. La lumière - intensité, source, nature.
  2. L'espace - pour votre modèle et vous-même.
  3. Les perspectives.

Au moment d'évaluer un lieu de shoot, mettez-vous en condition, projetez-vous dans le shoot, regardez où votre modèle se placera, quel sera l'arrière plan, comment sera-t-il/elle éclairé, où vous vous placerez, quelles perspectives vous aurez, etc. Eventuellement, prenez des photos du lieu pour vous rendre compte du résultat possible et garder une trace visuelle de votre évaluation.

Mobiliser son équipe

Sauf à organiser des autoportraits, vous aurez forcément au moins 2 personnes lors d'un shoot. Avec le temps, et des exigences grandissantes, votre équipe grossira. Maquilleuse/eur, assistant pour la lumière, coiffeuse/eur, styliste... Une équipe qui grandit, ce sont des contraintes qui s'ajoutent. Chacun doit apporter ce que les autres n'ont pas, être complémentaire. Il faut donc avant tout concevoir cela comme un puzzle: les bonnes pièces aux bons endroits, pour construire l'image définitive. La seconde grosse contrainte, c'est la synchronisation des agendas. Tout ce beau monde doit être disponible au même moment. La troisième grosse grosse contrainte (pour vous) sera de savoir dire à chacun ce que vous attendez d'eux, ce que vous avez en tête et qu'aucun des membres de votre équipe ne viennent dans l'inconnu.

Faire confirmer, re-confirmer...

Bien avant le jour J, assurez-vous que votre équipe est toujours en phase avec vous et l'agenda. Comme le titre le dit, faites confirmer par chacun sa disponibilité, plusieurs fois avant l'échéance. Les mauvaises surprises arrivent parfois. Les cas de force majeure ne sont pas à exclure.

Préparer la logistique

  • Vérifiez la météo si votre shoot est prévu en extérieur. C'est bête, mais incontournable...
  • Moyens de transport en commun et de covoiturage pour simplifier les choses.
  • Places de parking, plan d'accès...
  • Description des lieux comme le nombre d'étages ou un chemin à faire à pied (pensez notamment à votre maquilleuse et sa valise de 17kg).
  • Commodités diverses (point d'eau ou proximité de toilettes, par exemple).
  • Tables, chaises, rangements pour les accessoires.
  • Repas, boissons, et tout ce qui peut être fort appréciable (et sûrement fort apprécié au moment choisi).
  • Amenez de la musique sur place, ça détend, ça complète l'ambiance.

Certains de ces aspects logistiques vous viendront lors du repérage. D'autres devront impérativement être prévu plus ou moins à l'avance.

Les petites attentions

Oui, ça fait toujours plaisir. Une équipe qui collabore, qui donne de son temps, de son énergie, de son talent, mérite sûrement ce petit plus. Et ceci, même si chacun se fait payer pour son travail. L'argent n'est pas tout, apportez cette touche personnelle, humaine, gratuite.

I. Recherche - II. Planification - III. Réalisation - IV. Finition